Coloriste de l’âme ?

On me dit souvent « Coloriste de l’âme, mais qu’est-ce que c’est ? »
Je réponds en empruntant la voie de Alexandro Jodorowsky dans Cabaret mystique p279.
« Je suis fatigué de me définir par une profession. Je suis quelque chose de plus qu’une étiquette, qu’un diplôme. Je suis fatigué des regards qui m’immobilisent et me poussent dans des situations qui ne sont pas les miennes… Je dois donc réduire mes activités pour parvenir à mes véritables besoins, en faisant exactement ce que je dois et veux faire, rien de plus. « 
Et je rajoute : si mon expérience peut aider, alors ce que la vie m’aura appris donnera du fruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page