Le paradoxe du cadre

Le cadre rassure. Par le sentiment de sécurité qu’il procure, il permet la créativité. Cependant la créativité nait dans le chaos, les matières s’entrechoquent et le cadre vole en éclat pour créer un autre cadre plus adapté à la création nouvelle ! C’est la graine qui va enfin germer en faisant éclater ses membranes, du spermatozoïde qui va rencontrer l’ovule. La vie est mouvement, ainsi le cadre doit chaque instant évoluer pour s’adapter aux forces centrifuges ou centripètes du souffle de la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page