Un connard sera toujours un connard !

Je sens que je vais mettre les pieds dans le plat avec cet article !

Pour avoir travaillé en tant qu’art-thérapeute dans plusieurs maisons de retraite ou Ehpad du Val d’Oise, je peux vous assurer que tous les vieux ne se ressemblent pas, même si au premier abord on pourrait ne voir que des vieillards. Pour faire simple, Tatie Danielle n’est pas qu’un film, je l’ai rencontrée et même plusieurs fois ! Alors bien sûr même si le personnel soignant est aux petits soins, face à une mégère ou un râleur on ne peut rien ! Quoiqu’on fasse, cela n’ira pas ! On la (le) laisse gémir, pleurnicher, voire crier ! Le piège pour ces Taties Danielle ou ces Tontons Daniel, c’est qu’à un moment on ne sait plus si c’est du lard ou du cochon ! La perte progressive des capacités cognitives et les différentes formes de démences dues au grand vieillissement entraînent des difficultés relationnelles, et de communication.

Tout cela pour dire qu’on vieillit comme on a vécu. On récolte ce que l’on sème ! Un connard sera toujours un connard et même plus en devenant vieux. Car attention le connard, à la différence du con, sait qu’il est con ! Et une emmerdeuse sera toujours une emmerdeuse (idem : une emmerdeuse, à la différence d’une chiante…)

Pour conclure, il est plus que temps de travailler sur soi pour réparer les erreurs commises et avancer dans le vieillissement le coeur léger et l’âme joyeuse !

J’dis ça , j’dis rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page